L’ex-Directeur général de la Nouvelle Société sucrière (SN-SOSUCO), Séraphin Dembélé, a été placé en détention à la Maison d’arrêt et de Correction de Bobo-Dioulasso. Son arrestation fait suite aux accusations portées par la Section Hauts-Bassins du Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) et d’autres sources.

C’est la section Hauts-Bassins du REN-LAC qui a rapporté cette information, affirmant que « De suite de dénonciations du Ren-Lac / Crac-Hauts Bassins et autres, l’ex-DG de la SN-SOSUCO, Dembelé Séraphin , a été déposé à la Maison d’arrêt et de Correction (MAC) de Bobo ! », sur leur compte Facebook, sans préciser les détails de ces accusations.

Pour rappel, Séraphin Dembélé, ingénieur agronome, avait été désigné comme DG de la SN-SOSUCO lors d’un Conseil des ministres le 07 février 2024. Cependant, il n’a pas pu prendre ses fonctions en raison d’une dénonciation formulée par le directeur général en exercice de « Sucre participation », actionnaire principal de la SN-SOSUCO, Mahamadou Sylla.

Suite à cette dénonciation, sa nomination a été suspendue le 13 février 2024 par le Conseil d’État. Il a été remplacé à ce poste lors d’un Conseil des ministres le 21 février par Djakaridja Hema Ouattara, un économiste proposé. Les exacts des allégations qui ont conduit à son arrestation n’ont pas été précisés dans les déclarations publiques.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *