Entre mai 2017 et août 2023, une unité de police du Bangladesh a opéré dans un contexte sécuritaire complexe à Goundam, dans la région de région de Tombouctou, pour y sécuriser les populations civiles dans un contexte marqué par la présence de groupes armés terroristes et leurs affrontements pour le contrôle de l’espace.

La MINUSMA a fermé le camp de Goundam le 15 août 2023 dans le cadre de la Résolution 2690 du Conseil de sécurité des Nations unies qui a mis fin au mandat de la Mission le 30 juin 2023, et autorisé son retrait du Mali au 31 décembre 2023.

Après une mission bien accomplie, 125 des membres du contingent de la Police du Bangladesh qui étaient basés à Goundam au moment de la fermeture du camp ont définitivement quitté le Mali le vendredi 25 août 2023. Le groupe comprenait 33 policières.

Au cours de leurs 8 années de service, les casques bleus bangladais ont mené diverses opérations, telles que des patrouilles de proximité, des missions d’escorte et la sécurisation de l’aérodrome de Goundam, essentielle pour le déploiement des opérations humanitaires. Ils ont aussi sécurisé les foires hebdomadaires et effectué des patrouilles de longue portée dans les localités les plus reculées.

Malgré une situation sécuritaire tendue, caractérisée par plusieurs attaques à l’Engin Explosif Improvisé à leur encontre y compris lors de leur retrait, le contingent est resté engagé dans sa mission en faveur de la paix et de la stabilité au Mali. Nous leur disons merci.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *