Le Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Vieux Abdoul Rachid Soulama, a présidé la session ordinaire du Comité national de suivi du Fonds minier de développement local (CNS/FMDL), le 5 juillet 2024, à Ouagadougou. À cette occasion, il a été annoncé que plus de 21 milliards de FCFA seront répartis entre les Collectivités Territoriales pour le second semestre 2023 et le premier semestre 2024.

Pour le second semestre de 2023, les ressources destinées aux collectivités territoriales s’élèvent à 11 261 412 022,52 FCFA. Quant aux ressources pour le premier semestre 2024, elles s’élèvent à 9 906 285 523,87 FCFA. Ces montants seront répartis entre les différentes communes et régions du pays dans les jours à venir. Vieux Abdoul Rachid Soulama, également vice-président du CNS/FMDL, a souligné l’importance de cette session, la dixième du genre, et a exhorté les membres à s’appliquer pour permettre aux collectivités de recevoir rapidement les fonds.

Le Trésorier ministériel, Issoufou Ouedraogo, a précisé que la part totale à reverser au Fonds de soutien patriotique durant la même période s’élève à 24 247 247 492,5 FCFA.

Lors de cette session ordinaire, les membres du CNS/FMDL ont reçu chacun un exemplaire du guide d’utilisation du FMDL. Ce guide fera prochainement l’objet d’une campagne de vulgarisation dans les régions du Burkina Faso, afin de garantir une utilisation efficace et transparente des ressources du Fonds minier de développement local.

Le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective réaffirme son engagement à soutenir les collectivités territoriales à travers une répartition équitable des ressources issues du secteur minier, contribuant ainsi au développement local et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *