Le Stade Félix Houphouet-Boigny d’Abidjan ( Côte d’Ivoire) a vibré au rythme de l’athlétisme ce week-end, alors que le Championnat des Cinq Nations d’Athlétisme a pris fin samedi dernier. Dans une compétition marquée par la performance exceptionnelle du Burkina Faso, les athlètes ont offert un spectacle époustouflant sous les yeux d’un public enthousiaste.

Le Burkina Faso a brillé avec éclat, récoltant un total impressionnant de 62 médailles, dont 24 en or. Cette domination sans précédent s’explique par une préparation méticuleuse de deux mois et une sélection rigoureuse des athlètes au niveau national. Leur triomphe témoigne de l’engagement et de l’engagement de toute une nation envers le sport.

La Côte d’Ivoire, accueillant l’événement, a également laissé sa marque en offrant une plateforme-forme aux jeunes talents. Avec 44 athlètes U18 et U20, l’équipe ivoirienne a remporté 52 médailles, dont 11 en or, 17 en argent et 24 en bronze. Les performances remarquables des sprinteurs, notamment Klah Dawa et Djehi Lou Chantal, ont été applaudies par les spectateurs.

Le Ghana, après un départ prometteur, a dû se contenter de la troisième place au classement général avec 18 médailles, dont 11 en or. Pendant ce temps, le Bénin, arrivé en retard, a réussi à récolter 15 médailles, dont 5 en or, en une seule journée de compétition, démontrant ainsi sa ténacité et son talent.

Selon Théophile Sawadogo, Directeur Technique de la Région 2 de la Confédération Africaine d’Athlétisme, cette édition du championnat a également été marquée par la battue de plusieurs records nationaux, témoignant de l’essor continu de l’athlétisme dans la région.

Cette deuxième édition du Championnat des Cinq Nations d’Athlétisme a confirmé son importance croissante dans le paysage sportif africain. Après Tamale, au Ghana, l’année dernière, la compétition s’est une nouvelle fois révélée être une vitrine du talent et de la détermination des athlètes de la région.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *