Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 9 janvier 2024, le Front de Défense pour la Patrie a appelé les syndicats et fonctionnaires à accepter un prélèvement symbolique de 1% de leurs salaires. Cette initiative vise à soutenir les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans leur mission cruciale de défense nationale.

Selon le Front de Défense pour la Patrie, cette contribution financière revêt une importance capitale pour renforcer notre ligne de défense commune. Zi Aidatou, présidente des femmes du Front, a souligné le rôle crucial de cette mesure dans le soutien aux VDP et aux FDS.

Face aux inquiétudes concernant l’impact sur les salaires des fonctionnaires, le coordinateur national a souligné que la vie est déjà difficile pour tous. Il a affirmé que prélever 1% du salaire ne peut être comparé à la réalité des personnes engagées sur le front et des VDP.

Au cours de la conférence, le Front de Défense pour la Patrie a vigoureusement dénoncé les poursuites judiciaires contre l’écrivain Adama Siguiré. Le coordinateur national a appelé la justice burkinabè à adopter une approche compatissante envers tous ceux engagés pour la restauration de la patrie et de la souveraineté du Burkina Faso.

Rappelons que cette mesure a été annoncée lors du conseil des ministres du 5 janvier. Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Aboubakar Nacanabo, a expliqué que ces prélèvements permettraient d’augmenter les primes des VDP et de renforcer l’équipement des forces combattantes, contribuant ainsi à la sécurité nationale.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *