Rencontre imminente prévue pour discuter des mesures à prendre face aux enjeux de téléchargements mobiles et affaires artistiques

Dans un appel sans équivoque à l’unité et à l’action concertée, Tidi Ouedraogo, éminent producteur de musique, exhorte ses collègues de l’industrie à se rassembler pour défendre les intérêts des créateurs et des producteurs de musique.

Dans cette déclaration adressée aux producteurs de musique, Tidi Ouedraogo a souligné l’importance critique de l’affaire impliquant l’artiste REMAN et les droits de téléchargement des téléphones mobiles, affirmant que cette question transcende les intérêts individuels pour devenir une préoccupation centrale pour l’ensemble de l’industrie.

« Après des échanges fructueux avec l’équipe du BBDA, il est clair que nous devons agir de manière coordonnée pour protéger nos droits et défendre notre industrie contre les menaces émergentes », a déclaré Ouedraogo.

Dans cette optique, une réunion imminente est prévue, où les producteurs de musique auront l’occasion de discuter et de proposer des actions concrètes pour faire avancer leurs intérêts communs. Ouedraogo encourage vivement ses pairs à participer activement à cette réunion et à contribuer à l’élaboration d’une stratégie unifiée.

« La force de notre unité sera déterminante pour obtenir les changements nécessaires pour notre industrie. Ensemble, nous pouvons faire entendre notre voix et défendre nos intérêts communs », a-t-il ajouté.

Cette initiative, soutenue par plusieurs collègues producteurs, vise à donner une voix collective à l’industrie de la musique et à garantir que les créateurs et les producteurs bénéficient de conditions équitables et de droits protégés dans un paysage musical en constante évolution.

La réunion annoncée devrait servir de plateforme cruciale pour catalyser l’action et mobiliser les ressources nécessaires pour faire face aux défis actuels et futurs auxquels l’industrie de la musique est confrontée.

« Nous sommes plus forts ensemble. C’est le moment de nous unir et de faire entendre notre voix », a conclu Ouedraogo dans son appel vibrant à l’action collective.

By Ib_Z

Articles du même genre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *